YuMi à la baguette

2017-09-15
Comme lors de précédentes représentations données sous le plafond orné de fresques du somptueux Teatro Verdi à Pise en Italie, les musiciens sont assis en pleine concentration, les instruments sont prêts et tous les regards sont rivés sur le Maestro. Les solistes se tiennent également prêts, attendant le premier coup de baguette du chef d’orchestre signalant le début de la représentation.

Pourtant, il ne s’agit pas d'une représentation comme les autres, ni d’un chef d’orchestre comme les autres. C’est en effet le robot YuMi d’ABB, premier robot véritablement collaboratif à deux bras au monde, qui s’essaie à la direction d’orchestre.


Tel est le décor qu'ont pu découvrir hier soir les 800 illustres invités venus du monde entier assister au concert de bienfaisance intitulé « A breath of hope: from the Stradivarius to the robot » organisé dans le cadre du premier festival international de la robotique. YuMi a ainsi dirigé le ténor italien Andrea Bocelli dans son interprétation du répertoire de Verdi. Parmi les invités de cet événement figurait Ulrich Spiesshofer, CEO d’ABB, sous l’ère duquel a été développé le robot YuMi alors qu’il était chargé de redynamiser l’activité Robotique.


Andrea Bocelli sur scène avec YuMi

Dans l’un des plus beaux théâtres classiques italiens, le Maestro Andrea Bocelli a interprété « La Donna è Mobile », le célèbre air de Rigoletto (Verdi), sous la direction de YuMi. La soliste Maria Luigia Borsi a, quant à elle, interprété le légendaire « O mio babbino caro », extrait de Gianni Schicchi de Puccini. Pour conclure, YuMi a dirigé un passage de l’intermezzo de l’opéra « Cavalleria Rusticana » de Mascagni.


Maria Luigia Borsi sur scène avec YuMi

Interlude de 15 minutes dans le programme de la soirée, cet événement unique a prouvé que la collaboration entre les hommes et les robots pouvait fonctionner à merveille.

Maestro Bocelli n’a pas tari d’éloges quant à la performance réalisée. « Quel plaisir que de se produire sur scène avec YuMi, le robot collaboratif d’ABB. Cet événement a prouvé qu’un robot pouvait véritablement conduire un orchestre, à condition de bénéficier du soutien d’ingénieurs talentueux et d’un véritable chef d’orchestre. Félicitations à toute l’équipe qui a réussi cet exploit », a-t-il déclaré après la représentation.


Andrea Bocelli et Ulrich Spiesshofer, CEO d’ABB, aux côtés de YuMi avant le concert

« Je pense que ce soir nous marquons véritablement l’histoire et écrivons l’avenir des applications robotiques », a déclaré Ulrich Spiesshofer, après le spectacle. YuMi a prouvé son caractère intuitif et sa capacité d’auto-apprentissage – témoignant de l’excellence de notre logiciel dans l’apprentissage des mouvements d'un chef d’orchestre, la détection de la musique et la direction d'une équipe entière.

Diriger un orchestre est l’une des formes d’art les plus exigeantes – elle impose de façonner les différentes voix des musiciens dans une seule et même expression rendant hommage au compositeur. YuMi est l’un des systèmes les plus sophistiqués de la technologie robotique, faisant évoluer la perception du public vis-à-vis de la collaboration homme-robot. La parfaite association des deux lors de cette performance témoigne de l’évolution de la relation entre l'homme et la machine, lesquels sont aujourd'hui à même de collaborer d'une façon inédite.


Maestro Andrea Colombini, chef de l’orchestre philarmonique de Lucca, qui a contribué à la préparation de YuMi pour l’événement, a été fasciné par la technologie de pointe du robot. « La création de l’interaction entre le coude, l’avant-bras et le poignet du robot, en exploitant sa modularité lors de tentatives répétées de décomposition des temps et contretemps, s’est avérée un véritable succès », a-t-il déclaré. Les nuances gestuelles d'un chef d’orchestre ont été reproduites à un niveau qui lui semblait inimaginable.


Andrea Colombini et YuMi

YuMi a atteint un très haut niveau de fluidité gestuelle, avec une incroyable douceur et des nuances expressives. C’est une incroyable avancée, au vu de la rigidité des mouvements des précédents robots ; cette performance témoigne également de la facilité avec laquelle YuMi pourra être programmé pour réaliser les tâches les plus délicates dans le secteur de l’assemblage électromécanique.

La performance de YuMi a été développée en deux temps. Tout d’abord, les mouvements d’Andrea Colombini ont été capturés par un processus appelé « programmation par guidage » où les deux bras du robot sont guidés afin de suivre ses mouvements avec un extrême souci du détail ; puis ces mouvements ont été enregistrés. La deuxième étape a consisté à affiner ces mouvements dans le logiciel RobotStudio d’ABB, où ils ont été synchronisés avec la musique. Grâce au savoir-faire d’ABB, la programmation par guidage a permis à Andrea Colombini de se concentrer sur ce qu’il sait faire de mieux naturellement, donner vie à la musique.

Le premier festival international de la robotique a été l’occasion de sensibiliser le public à la robotique et à ses applications, et notamment aux robots industriels collaboratifs, au premier rang desquels figure YuMi.

Même si cette performance se veut un regard sur l’avenir, il est peu probable que les robots soient un jour capables de combiner les connaissances, le sens artistique, la technique, l’interprétation et le charisme d'un véritable chef d’orchestre. L'objectif est simplement de développer des robots industriels plus faciles à utiliser et plus performants avec une intervention humaine réduite.

À l’instar de Yumi, les robots offrent des expériences uniques et suscitent un enthousiasme incomparable dans les univers dans lesquels ils évoluent.


Le 1er Festival International de la Robotique qui se tient du 7 au 13 septembre à Pise en Italie vise à sensibiliser le public à la robotique et à développer ses connaissances sur ses domaines et applications. Des institutions, universités, musées, fondations et instituts de recherche se sont associés pour pouvoir donner vie à cet événement exclusif. Le programme de l’événement se veut des plus riches : conférences et débats, tant scientifiques que didactiques, programme de films, expositions robotiques éducatives et démonstrations robotiques appliquées.

Recherche



CONTACTEZ-NOUS