ABB a déposé plus de demandes de brevet en Europe que toute autre entreprise suisse en 2013

2014-03-10 - La Suisse comprend le plus grand nombre de demandes par million d'habitants en Europe, devant la Suède et la Finlande
Zurich, Suisse, 6 mars 2014 – ABB, groupe mondial de technologies de l'énergie et de l'automatisation, a déposé plus de demandes de brevet à l'Office européen des brevets (OEB) en 2013 que toute autre entreprise suisse. Des 6 651 demandes de brevet déposées en Suisse, 455 ont été présentées par ABB, suivie de Nestlé, Alstom et Roche.

Chaque année, ABB investit environ 1,5 milliard de dollars en recherche et développement; elle est considérée comme un chef de file en innovation en matière de technologie dans ses principaux secteurs d'activité. Son patrimoine d'innovation de 125 ans a également été souligné en 2013 lorsque Thomson Reuters et la Technology Review du Massachusetts Institute of Technology ont reconnu ABB comme l'un des plus grands innovateurs au monde.

« ABB est reconnue mondialement comme un innovateur en matière de technologie et pour la qualité de ses produits », affirme Claes Rytoft, chef de la technologie d'ABB. « Je suis fier de voir ABB en tête de la liste des demandeurs de brevets, car cela confirme nos efforts visant à offrir au marché des solutions et des produits innovateurs. »

ABB effectue des activités de recherche et développement dans plus de 30 pays et emploie plus de 8 500 technologues partout dans le monde. Elle exploite également sept centres de recherche institutionnels, dont l'un est situé à Dättwil, près de Zurich. Le laboratoire mondial de recherche d'ABB se consacre à neuf secteurs de recherche, notamment l'électronique de puissance, les logiciels, les capteurs, les matériaux et la commutation.

Les réalisations technologiques d'ABB comprennent l'invention de la technologie de disjoncteur à autodétonnation, le premier capteur de pression au laser à fibre et le disjoncteur de génératrice le plus utilisé au monde. Plus récemment, ABB a présenté plusieurs jalons en matière d'innovation, notamment un disjoncteur à basse tension combiné et un dispositif de gestion d'énergie, un nouveau chargeur rapide à courant continu destiné aux voitures électriques et une technologie de recharge flash pour les autobus électriques, ainsi que la création d'un disjoncteur hybride à courant continu à haute tension (CCHT).

Les demandes de brevet présentées à l'OEB ont augmenté de 2,8 % l'année dernière et ont atteint un autre record, prouvant que l'Europe est toujours l'un des principaux marchés en matière d'innovation. La Suisse a déposé le plus grand nombre de demandes par million d'habitants en Europe, devant la Suède et la Finlande.

Avec près de 7 000 employés, l'OEB est l'une des plus grandes institutions de services publics de l'Europe. Son siège social est situé à Munich, mais il compte également des bureaux à Berlin, Bruxelles, La Haye et Vienne. L'OEB a été fondé en vue de renforcer la coopération entre les pays européens dans le domaine des brevets. Grâce à la procédure centralisée de délivrance des brevets de l'OEB, les inventeurs peuvent obtenir la protection conférée par un brevet dans les 38 pays membres de l'Organisation européenne des brevets au moyen d'une seule demande de brevet européen.

ABB (www.abb.com) est un chef de file en technologies de l'énergie et de l'automatisation permettant à ses clients des services publics et de l'industrie d'améliorer leur rendement tout en réduisant leur impact environnemental. Le Groupe de sociétés ABB possède des exploitations dans quelque cent pays et emploie environ 150 000 personnes.

Recherche



CONTACTEZ-NOUS