ABB finalise son changement de « business model » EPC

2017-12-21 - Mesures prises au sein de trois divisions afin d’opérer un changement de cap et de réorienter la société vers un renforcement de sa compétitivité, des segments à plus forte croissance et une réduction des risques dans la droite ligne de sa stratégie « Next Level »
  • Power Grids : signature d'un accord de coentreprise avec SNC-Lavalin pour la mise en place de projets d’infrastructure de sous-stations électriques ; finalisation de la transaction prévue pour 2018
  • Industrial Automation : transfert des activités EPC pétrole et gaz vers la coentreprise créée avec Arkad ; finalisation de la transaction prévue d’ici le 31 décembre 2017
  • Robotics and Motion : démantèlement de l’activité rénovation de trains
  • Les résultats du quatrième trimestre 2017 devraient être impactés à hauteur de 150 millions de dollars au niveau de l’EBITA ; à cela s'ajoute une charge non opérationnelle avant impôt de l'ordre de 75 millions de dollars, répercutée sur le résultat net
  • Continuité de la direction et des projets en cours assurée dans tous les cas

ABB a annoncé aujourd'hui la mise en place de différentes mesures dans trois divisions afin de finaliser le changement de « business model » de son pôle ingénierie, approvisionnement et construction (EPC) alors que 2017, année de transition pour l’entreprise, arrive à son terme. Ces décisions s'inscrivent dans la droite ligne de la stratégie d’ABB qui vise à opérer un changement de cap et à réorienter la société vers un renforcement de sa compétitivité, des segments à plus forte croissance et une réduction des risques.

Dans la division Power Grids, ABB a signé un accord avec SNC-Lavalin pour former une coentreprise portant sur des projets EPC de sous-stations électriques ; SNC-Lavalin aura une participation majoritaire dans la coentreprise et en détiendra le contrôle. Cette nouvelle entité tirera profit du leadership technologique d’ABB et de l’expertise en gestion de projet de SNC-Lavalin afin de saisir de nouvelles opportunités de croissance rentable. Ces mesures complètent le programme « Power Up » déjà en place ; dans le cadre de ce programme, ABB a commencé à recentrer son action vers des solutions et des offres client axés sur le service.

Dans la division Industrial Automation, ABB a précédemment annoncé la création d'une coentreprise avec Arkad Engineering and Construction Ltd., maître-d’œuvre totalement intégré dans le secteur énergétique basé en Arabie saoudite, pour l’activité EPC pétrole et gaz ; la finalisation de la transaction est prévue d'ici le 31 décembre 2017.

L’actuelle activité EPC pétrole et gaz d’ABB sera transférée vers cette nouvelle coentreprise ; Arkad aura une participation majoritaire dans la coentreprise et en détiendra le contrôle. Cette nouvelle coentreprise baptisée Arkad-ABB S.p.A. proposera une palette étendue de services EPC pour le secteur pétrolier et gazier. Elle se fondera sur une expérience de plus de 50 ans dans les projets EPC pétrole et gaz et la mise en œuvre réussie de plus de 300 projets à l’échelle mondiale.

Dans la division Robotics and Motion, ABB a décidé de démanteler son activité rénovation de trains, après avoir honoré tous ses engagements contractuels. La division Robotics and Motion continuera de jouer un rôle clé dans l’industrie ferroviaire dans le domaine de l’innovation.

« Nous prenons des mesures décisives pour finaliser notre changement de « business model » EPC alors que notre année de transition arrive à son terme. Ces mesures s’inscrivent dans la droite ligne de notre stratégie qui vise à opérer un changement de cap et à réorienter la société vers un renforcement de sa compétitivité, des segments à plus forte croissance et une réduction des risques, a déclaré Timo Ihamuotila, CFO d’ABB. Nous comptabiliserons les charges afférentes au quatrième trimestre 2017 et publierons nos chiffres pour ces divisions à compter de 2018, en excluant les activités transférées. »

Les résultats du quatrième trimestre 2017 des divisions Power Grids et Robotics and Motion devraient être impactés à hauteur de 75 millions de dollars au niveau de l’EBITA d'exploitation. Le transfert de l’activité EPC pétrole et gaz vers la coentreprise créée avec Atkad devrait générer une charge non opérationnelle avant impôt de l'ordre de 75 millions de dollars, répercutée sur le résultat net.

Ces activités seront isolées dans une unité secondaire placée sous la division Corporate & Other. Cette unité devrait conserver et exécuter une partie du carnet de commandes existant, le temps que les activités soient effectivement transférées. Cette unité sera placée sous la responsabilité du CFO d’ABB Timo Ihamuotila à compter du 1er janvier 2018. Les nouveaux chiffres pro forma du groupe et des divisions pour les exercices 2016 et 2017 en cumul annuel, excluant les activités transférées, seront disponibles sur notre site web www.abb.com/investorrelations le 21 décembre 2017.

ABB (ABBN: SIX Swiss Ex) est un leader des technologies de pointe dans les domaines de la robotique et du contrôle de mouvement, de l’automatisation industrielle, des réseaux électriques et des produits d’électrification, au service de ses clients dans l'industrie, le transport, les infrastructures et les utilités. Fort d’un héritage de plus de 125 ans d’innovation, ABB écrit aujourd’hui l’avenir de la digitalisation de l’industrie et conduit la transition énergétique et la quatrième révolution industrielle. ABB est présent dans plus de 100 pays et compte quelque 136 000 employés. www.abb.fr

Remarques importantes sur les données prévisionnelles
Ce communiqué de presse comprend des informations et affirmations prévisionnelles ainsi que d’autres déclarations concernant les perspectives de nos activités. Ces données sont définies d’après des anticipations, estimations et projections actuelles concernant les facteurs susceptibles d’affecter nos performances à venir, y compris la situation économique mondiale et la situation économique des régions et des industries qui constituent les marchés les plus importants d’ABB Ltd. En règle générale, il est possible d’identifier ces anticipations, estimations et projections par des déclarations contenant les mots « anticiper », « penser », « estimer », « viser », « envisager », « devrait », « entendre » ou toute autre expression similaire. Toutefois, il existe de nombreux risques et incertitudes, dont beaucoup se trouvent en dehors des limites de notre contrôle, qui pourraient entraîner une différence entre nos résultats réels et les données et états financiers prévisionnels inclus dans ce communiqué de presse et qui pourraient affecter notre capacité à atteindre tout ou partie des objectifs annoncés. Les facteurs importants susceptibles d’entraîner de telles différences incluent, entre autres, les risques d’affaire liés à la volatilité de l’environnement économique mondial et des conditions politiques, les coûts associés aux activités de mise en conformité, l’accueil que les marchés réservent à nos nouveaux produits et services, les changements de réglementations gouvernementales, les fluctuations de taux de change ainsi que d’autres facteurs du même type décrits dans les documents déposés par ABB le cas échéant auprès de la Commission des Opérations de Bourse des États-Unis, y compris nos rapports annuels dans le formulaire 20-F. Bien que le groupe ABB Ltd estime que les anticipations que reflètent ces données prévisionnelles reposent sur des hypothèses raisonnables, il ne peut aucunement garantir que ces anticipations seront réalisées comme prévu.

Pour en savoir plus, contactez :


Media Relations
Saswato Das, Head of External Communications
media.relations@ch.abb.com
+41 43 317 7111
Investor Relations
Jessica Mitchell, Head of Investor Relations
investor.relations@ch.abb.com
+41 43 317 7111


Recherche



CONTACTEZ-NOUS